Nous vivons à une époque où la notion de donnée personnelle est particulièrement sensible. En effet, à l’heure où le numérique a envahi à la fois les administrations et les entreprises, celles-ci sont nombreuses à posséder et à traiter des données personnelles, en rapport avec des citoyens européens, qu’elles soient ou non situées elles-même en Europe. Penser à mettre en place un cadre pour que ces traitements soient gérés de manière plus stricte était une nécessité, et c’est justement l’objectif du RGPD.

Une définition pour comprendre qu’est-ce que le RGPD

Qu’est-ce que le RGPD ? Il s’agit du règlement général sur la protection des données. Son but est donc au niveau européen, de venir protéger les données des citoyens, en particulier si celles-ci sont en rapport avec leur vie privée. Il a été constaté que de nombreuses entreprises, en France, en Europe, ou ailleurs, ne respectaient pas toujours les données personnelles recueillies lors de leur fonctionnement au quotidien. Désormais, un cadre précis a été érigé de manière à protéger les citoyens européens. Le site https://donnees-rgpd.fr/ vous explique tout ce qu’il y a à savoir. Cette directive européenne doit être suivie en France, en Europe, mais pas seulement : en effet, elle concerne également les administrations et les entreprises du monde entier, à partir du moment où celles-ci gèrent des données liées à des citoyens européens. L’impact est donc bien plus large que notre continent.

Une date à respecter

Le RGPD a été mis en place le 24 mai 2016. Néanmoins, il n’est pas encore en vigueur. Il prendra en effet à partir du 25 mai 2018, un laps de temps nécessaire pour que les entreprises et les administrations puissent se mettre à jour et ainsi être aptes à se mettre en conformité. Elles pourront d’ailleurs être contrôlées par la CNIL.

Retour